Premier pas avec Git

de | 07/04/2015

Après avoir hésité entre SourceForge, FusionForge, Subversion(SVN), j’ai finalement opté pour Git (GitHub). Parce que j’utilise Linux et qu’il me semble à premier vue plus simple. Mais c’est totalement arbitraire comme choix. Le temps me dira si c’est un bon choix pour mon usage. Je me suis beaucoup basé sur la documentation française de Git pour ce choix et sur la page de Christophe Ducamp. Voici donc pour mémo les principales commandes pour un usage basic.

1 – Installer Git

Il faut biensure installer git sur votre machine. Je ne vais pas réinventer la roue et faire de la paraphrase alors lisez documentation officielle.

2 – Paramétrages

Comme c’est un mémo, je vais mettre ici les étapes à faire. Pour plus de détails voir la documentation.

Dans un terminal saisir:

git config --global user.name "John Doe"
git config --global user.email johndoe@example.com

Le user.name c’est votre pseudo ou nom de développeur qui apparaitra pour le suivi des validations de votre code.

Les user.mail… vous l’avez deviné?

Petit conseil utilisez votre pseudo et votre mail de votre compte GitHub si vous en avez déjà un.

Vous pouvez faire le reste de la configuration comme mentionné dans la documentation, mais ces 2 lignes suffisent.

 3 – Créer un dépot (ou repository)

Git s’utilise de 2 façons: en local et/ou sur un serveur. Pour mon cas je veux utiliser git pour versionner mon code sur un serveur distant, donc je passe directement à ce type d’usage.

Il y a 2 cas de figures:

Le clonage: j’ai déjà un dépot de code sur un serveur, plutot dans le cas ou je veux récupérer un dépot d’une autre personne pour faire un fork.

La création: je veux créer mon dépot perso ou en rappatrier un existant sur un serveur (GitHub)

a – Le clonage

Le clonage va importer le répertoire du projet principal (master) que vous souhaitez dans le répertoire local où vous etes actuellement. Dans le répertoire du projet importé il y aura un répertoire caché (.git) qui contient TOUTES les informations concernant le projet de la branche master (historique, versions, indexes, etc…) Pour cela on saisi dans un terminal git clone [url].git

 git clone https://github.com/beemoon/boxSyn.git

ATTENTION on ajoute à la fin de l’url le suffixe « .git »

 b – La création (en local)

Ici on crée un nouveau projet vide en local. Pour cela on crée un répertoire, on initialise un projet (répertoire caché) git, on indexe tous les fichiers du projet puis on valide l’indexation (commit). Le commit valide le changement de code. On le verra dans un autre article mais les 2 dernières commandes sont importantes pour la prise en compte de toutes les modifications de code. Ici on le fait pour initialiser le projet.

mkdir monprojet
cd monprojet
git init
git add .
git commit –m 'version initiale du projet'

 4 – Ajouter un dépot (serveur) distant.

En ajoutant un dépot distant on va exporter notre code pour le sauvegarder ou simplement pour partage son code. On va biensure utiliser GitHub !!!

Dans un terminal saisir git remote add [nomcourt] [url].git

git remote add boxsync https://github.com/beemoon/boxSync.git

Le nom court est un alias. Par défaut (si on en met pas) il s’appelle « origin »

5 – Importer un projet du serveur en local.

C’est un peu comme le clone SAUF que ici on importe une branche quelconque du serveur dans la branche master locale de votre machine. Il ne clone pas le projet (dossier caché) « .git » du serveur mais importe seulement les fichiers. On peut l’utiliser à la fin de la section 3b plus haut.

git pull master https://github.com/beemoon/boxSync.git

 

L’usage de git clone et git pull est très basique ici. Ils seront utilisés de façon plus complexe pour des forks ou des branches d’un projets. Mais ce n’est pas le sujet ici car c’est pour un niveau plus avancé d’utilisation de Git.

Maintenant qu’on a un projet on peut travailler avec git et GitHub. (prochain article)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*